Violences sexuelles : douze ans de prison ferme pour le journaliste marocain Taoufik Bouachrine

Le directeur du quotidien « Akhbar Al-Youm » est accusé de « traite d’êtres humains », « abus de pouvoir à des fins sexuelles », « viol et tentative de viol ». Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :