Dans les carrières, les trésors cachés des poilus de la grande guerre

Dans l’Aisne et l’Oise, les carrières de pierre où les soldats attendaient avant d’aller au front révèlent des sculptures, gravures et graffitis qui fascinent les historiens. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :