Bordeaux : mobilisation pour demander des places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences

Une centaine de personnes se sont rassemblées samedi en début d’après-midi à l’appel des associations féministes. Elles dénoncent le manque de places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences conjugales. 90% des demandes n’ont pas pu être satisfaites l’an dernier. Continuer à lire sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :