Trois mois de prison avec sursis pour une fraude au miel d’origine Corse

En 2017, 600 kilos de miel achetés en Isère avaient été retrouvés chez un apiculteur amateur certifié AOP. 

Selon les éléments du dossier, le miel était mélangé à sa propre production pour être ensuite revendu sous l’appellation AOP Miel de Corse auprès des supermarchés d’Ajaccio et de sa région. 48 kilos avaient ainsi déjà été écoulés quand la fraude a été découverte.

L’apiculteur amateur, qui avait déjà produit du « miel corse contrefait » en 2016, a été condamné vendredi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Ajaccio.

En vingt ans d’AOP miel de Corse, c’est la première fraude avérée et jugée comme telle.
 

Trois mois de prison avec sursis pour une fraude au miel d’origine Corse
Intervenants – Jean-Philippe Battini, avocat de la défense; Eric Morain, avocat du syndicat AOP miel de Corse; Pierre Torre, président du syndicat de l’Appellation d’Origine Protégée Miel de Corse; Equipe – Florence Antomarchi, Joséphine Clockner.

La suite sur le site d’origine

, , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :