Henry Hermand-Emmanuel Macron, le vieil homme et le (futur) président

Industriel épris de politique, ce mécène de la deuxième gauche avait mis sa fortune au service des ambitions de son protégé, comme il l’avait fait avec Michel Rocard. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :