Grâce à l’« attachement » des riverains, le stade de la Beaujoire à Nantes survivra

Le nouveau stade sera bien construit, mais au lieu des quelque 21 hectares prévus initialement, Nantes Métropole ne cédera qu’un terrain de neuf hectares pour le stade uniquement. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :