Commémorations : les exigences de Donald Trump pour arriver à l’aéroport Orly

Le 9 novembre, le président américain Donald Trump était attendu à l’aéroport d’Orly, dans le Val-de-Marne. Une arrivée délicate, commentée par le journaliste Hugues Huet, en duplex depuis l’aéroport. « Avec les États-Unis, on est toujours dans la démesure, alors pour un événement de cette importance, avec 70 chefs d’État et de gouvernement, les services de sécurité américains sont particulièrement au point, et ont des exigences parfois surprenantes », explique le journaliste, précisant qu’une équipe de Trump a voulu mesurer la longueur de la piste de l’aéroport afin de s’assurer que l’Air Force One puisse y atterrir sans souci.

Pour les déplacements de Donald Trump, pas question d’emprunter du matériel français. « Un avion-cargo parti de Washington (États unis) a acheminé la Cadillac One, la voiture blindée américaine à bord de laquelle le président Trump va se déplacer », poursuit Hugues Huet. 1 000 collaborateurs du président sont également du déplacement, dont 700 affectés à la sécurité.

Le JT

Les autres sujets du JT

Continuer à lire sur site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :