A la frontière turque, les Kurdes syriens craignent une nouvelle offensive d’Ankara

Dans le nord syrien, un projectile est tombé sur la maison de Chimo Osmane et, depuis, ses enfants ne vont plus à l’école. A quelques mètres seulement de la frontière turque, les villages de la communauté kurde redoutent une nouvelle offensive d’Ankara.Continuer à lire sur Libération

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :