Un an après son meurtre, le souvenir d’Alexia Daval évoqué lors d’une messe

Visages fermés, le père et la mère d’Alexia Daval, dont le mari Jonathann est le suspect numéro un de son meurtre, se sont assis au deuxième rang de la basilique, au côté de quelque 200 personnes pour la messe dominicale.

A la demande des parents de la jeune femme, le père Laurent Bretillot, qui avait prononcé l’homélie aux obsèques d’Alexia le 8 novembre, a ajouté le nom d’Alexia aux attentions de messe, puis il s’est adressé à Isabelle et Jean-Pierre Fouillot.

« Depuis un an, la famille d’Alexia est à l’écoute, devant les bruits assourdissants. Ils nous ont demandé de les accompagner dans une simple messe. Depuis un an, votre vie est exposée aux passants sans ménagement », a-t-il déclaré. A l’issue de la cérémonie, les parents d’Alexia sont sortis de la basilique sans dire un mot, les yeux rougis, mouchoirs à la main.

La soeur d’Alexia et son mari, Grégory Gay, qui habitent à Paris, n’étaient pas présents lors de cette messe dominicale. 
 

La suite sur le site d’origine

, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :