Photo : le festival Planche(s) Contact

Pour la neuvième édition du festival Planche(s) contact de Deauville, la part belle est encore donnée à la création photographique avec 12 photographes invités à travailler sur la ville, sur 13 expositions. La photographe Isabelle Chapuis a pris le sable et le corps comme objets photographiques. S’éloignant de la captation du réel, elle nous offre des images entre mode et imaginaire poétique. A voir du 20 octobre au 25 novembre.Continuer à lire sur Libération

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :