Jour de vote à Thio, fief kanak de Nouvelle-Calédonie, où « on ne veut surtout pas revivre les années 1980 »

Dans ce centre historique de l’industrie minière, la communauté kanak s’est mobilisée massivement, dimanche, pour le scrutin qui doit décider de l’avenir du territoire. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :