« El Chapo », prince déchu des trafiquants de drogue mexicains

Le procès du plus célèbre trafiquant de drogue mexicain, Joaquin Guzman, s’ouvre le 5 novembre aux Etats-Unis. Une sorte d’épilogue judiciaire pour ce spécialiste de l’évasion dont le parcours est jalonné de zones d’ombre. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :