Affaire Gregory : Murielle Bolle sort de son silence

_« L’affaire Gregory a brisé ma vie »_déclare Murielle Bolle dans un long entretien accordé au journal Le Parisien / Aujourd’hui en France. Interrogée à quelques jours de la sortie de son livre Briser le silence, elle se confie 34 ans après la garde à vue au cours de laquelle elle avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d’avoir enlevé l’enfant avant de se rétracter. C’était en 1984 et Murielle Bolle avait 15 ans. 

Dans cet entretien, Murielle Bolle clame son innocence et explique avoir écrit un livre pour dire qu’elle n’est « pas le monstre que l’on décrit ». « Jamais je n’aurais pu cacher un tel crime, c’est horrible. L’assassinat d’un petit garçon, c’est la pire chose qui puisse arriver. Si je savais quelque chose, je le dirai » assure-t-elle. 

Elle dit que le livre a été écrit aussi pour la mémoire de Bernard Laroche. Elle déclare d’ailleurs se sentir coupable de la mort de son beau-frère : « Même si ça m’arrachait le cœur et que c’était Bernard, je le dirais. Mais ce n’est pas lui. Il était là quand je suis rentrée de l’école… Il ne faisait de mal à personne »

Murielle Bolle dit aussi espérer qu’on connaîtra la vérité dans cette affaire. Elle décrit aussi des conditions difficiles en détention après sa mise en examen l’année dernière, explique qu’aujourd’hui encore elle a « du mal à trouver un travail ». Elle raconte aussi que pour se vider la tête aujourd’hui, elle se promène en forêt, va aux champignons et écoute Johnny quand elle a le blues. 

Elle s’exprime aussi sur le site de Ouest France. À travers le titre de son livre, elle déclare : « j’espère que la justice va trouver le vrai coupable »

 - Aucun(e)
© Éditions Michel Lafon

Continuer à lire sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :