Midterms : le président perd presque toujours, pas forcément sa majorité

Si les précédentes élections de mi-mandat montrent très souvent un recul du parti au pouvoir, il ne perd pas toujours pour autant le contrôle du Congrès. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :