La SNCF et le chill low cost

À l’abri d’un ancien atelier de maintenance de la SNCF, sur
l’asphalte où circulaient les chariots élévateurs, s’est matérialisé un village
bohème qui décline très exactement le concept du chill international. Chiller est
ce lâcher prise paresseux que les urbains modernes affectionnent. La manière de
s’acheter une slice de bonheur cool sans devoir la choisir : un concept américain,
évidemment. Il correspond à des tables en bois clair entourés de sièges vintage,
il rime à des canapés confoContinuer à lire sur Libération

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :