Belgique : louer un vélo à l’année

À Anvers (Belgique), la start-up Swapfiets propose de louer un vélo à l’année pour 17 euros par mois. La location inclut l’entretien, au moindre pneu dégonflé ou frein usé, l’utilisateur passe à la boutique qui répare ou remplace le vélo. « Si le vélo est cassé, on le ramène et ils nous le remplacent. Si on nous vole le vélo, on a juste à payer 60 euros et on nous en donne un nouveau », explique Pauline Lucas, étudiante à Anvers.

Les swapfiets sont reconnaissables à leurs pneus bleus pour les rendre plus difficiles à revendre. En cas de problème, un réparateur se déplace à domicile ou sur le lieu de travail de l’abonné. Des réparations souvent minimes, car comparés aux vélos en libre-service, les swapfiets sont mieux entretenus par leurs utilisateurs qui s’en sentent responsables. Le concept existe désormais dans 28 villes en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark et en Allemagne avec 70 000 vélos au total. L’entreprise observe désormais avec timidité le marché français.

Le JT

Les autres sujets du JT

Continuer à lire sur site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :