Au RC Toulon, le calme pendant la tempête

Le président Mourad Boudjellal avait pris l’habitude de virer ses entraîneurs. Il maintient aujourd’hui sa confiance à Patrice Collazo, malgré une place d’avant-dernier avant d’affronter le bon dernier, Perpignan. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :