Poursuivi pour avoir aidé une migrante sur le point d’accoucher, le parquet retient « l’immunité humanitaire »

En mars, Benoît Ducos avait transporté à l’hôpital de Briançon une femme réfugiée enceinte de huit mois. Après avoir été arrêté par un contrôle des douanes il était poursuivi pour délit d’aide à l’entrée et à la circulation. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :