En Nouvelle-Calédonie, fin d’une campagne étonnamment calme

Le territoire décidera dimanche s’il reste français ou choisit l’indépendance. Quelles que soient les convictions, un même thème revient : ne plus revivre les événements d’il y a une trentaine d’années. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :