Neige abondante en octobre : est-ce exceptionnel ?

Actualités

par La Chaîne Météo

Un épisode de neige remarquable vient de toucher le centre-est du pays. Est-ce un épisode exceptionnel ? La Chaine Météo revient sur cet épisode.

La tempête Adrian a traversé la moitié Est de notre pays entre lundi et mardi, donnant une tempête sur la Corse et de fortes précipitations, en particulier sur le Var et les Alpes-Maritimes. En remontant vers le nord, cette dernière a rencontré de l’air froid en altitude donnant ainsi de la neige sur tous les massifs, puis progressivement à très basse altitude, voire en plaine du centre-est au Grand-Est.


Jusqu’à 60 cm de neige localement


Il neigeait dans l’après-midi de lundi au-dessus de 800 m sur le Massif central, puis la limite pluie/neige s’est abaissée jusque vers 500-600m en début de soirée. Avec la persistance des précipitations et leur intensification, la limite pluie/neige s’est même abaissée jusqu’en plaine dans certains secteurs.


On relevait sur l’épisode 15 cm en plaine du Forez, 20 à 30 cm sur le Massif central dès 600 m d’altitude et jusqu’à 60 cm dans le Pilat. Cette neige a parcouru sa route vers la Bourgogne puis jusqu’aux Ardennes dans la matinée de mardi avec jusqu’à 10 cm à Charleville-Mézières et entre 15 et 20 cm dans le Morvan.


Un phénomène similaire il y a 5 ans


Cet épisode est bien évidemment remarquable du fait de sa précocité et des cumuls relevés jusqu’à basse altitude.  Cependant, ce type d’évènements n’est pas exceptionnel.  En Octobre 2012, un évènement similaire s’est produit dans la région de Grenoble. Une dépression assez creuse, à l’image de la tempête Adrian, que nous venons de connaître, a traversé le sud-est du pays et apporté de fortes précipitations, notamment sur la ville de Grenoble où la neige s’est abattue par phénomène d’isothermie. On a relevé en plein centre-ville, une trentaine de centimètres de neige lourde et collante.


Ainsi, ce type de phénomène, s’il reste rare en cette période n’est pas pour autant exceptionnel avec une période de retour de 5 à 6 ans environ. Cet épisode, que nous venons de vivre a d’autant plus surpris qu’il arrive après plusieurs semaines de temps plutôt chaud, calme et sec sur l’hexagone.




A voir aussi :


Intempéries ce lundi 29 octobre 2018 : les images de la neige et de la tempête Adrian


Fin octobre : tout est possible niveau météo





Continuer à lire sur site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :