Fin octobre : tout est possible en météo

Actualités

par

Pendant la période de la Toussaint, les conditions météo peuvent se montrer radicalement différentes d’une année à l’autre. Cette fin d’octobre 2018 a été marquée par un brusque coup de froid et la tempête Adrian au sud-est du pays : cette situation n’est pas inédite et s’est déjà produite dans le passé.

En 2012, la situation météo de cette fin d’octobre était totalement similaire à celle de cette année 2018. Fin octobre 2012, un froid exceptionnel venu du pôle Nord envahit toute la France. Il neige jusqu’en Normandie, en Picardie et sur le Nord Pas-de-Calais. C’est dans la région de Grenoble que les conditions météo sont les plus extrêmes. Dans la nuit du 28 au 29 octobre, 35 cm de neige lourde et collante recouvrent la ville où 5.000 foyers sont privés d’électricité. Cette neige casse de nombreux arbres encore recouverts de végétation qui coupent de nombreuses rues et avenues en centre-ville. L’après-midi, la température maximale atteint 3°C, un niveau de plein hiver.


Dans le sud-est, une tempête frappe les régions méditerranéennes avec des rafales à 188 km/h au cap Corse et 122 km/h à Marignane, où le ressenti au vent approche -5°C.



Fortes chaleurs au sud-ouest


Fin octobre 2014 et 2015, c’est tout le contraire qui s’est produit : une masse d’air tropical remontant du Maghreb envahit la France. Un pic de chaleur tardif concerne le sud de la France. On relève 30°C dans les Pyrénées-Atlantiques. Fin octobre et début novembre 2015, un nouvel épisode de chaleur se met en place avec 27°C à Biarritz. La douceur gagne toute la France puisque le 1er novembre, on mesure 22,7°C à Niort (79), 22,0°C à Ploumanac’h (22), 20,8°C à Cherbourg (50). Cette période de douceur se prolonge jusqu’au 10 novembre avec 21,6°C relevés le 7 novembre dans Paris. Cette première décade de novembre 2015 a d’ailleurs été la plus douce jamais observées en France.




L’automne est une saison de contrastes, et à la période de la Toussaint, tous les extrêmes météo sont possibles. La situation de ce 29, 30 et 31 octobre 2018 est marquante mais pas unique. Selon les statistiques météo, il semblerait que ce type d’intempéries hivernales survienne en moyenne tous les 5 ans à cette période de l’année.  




A voir aussi


Intempéries ce lundi 29 octobre 2018 : les images de la neige et de la tempête Adrian



Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :