Citrouilles : du soleil, mais pas trop de pluie pour leur récolte

Actualités

par La Chaîne Météo

Les citrouilles sont de sortie en cette fin de mois d’octobre, à l’occasion de la fête d’Halloween. De quelles conditions météo ces fruits ont-ils besoin ?

Le légume Cucurbita pepo, de son nom scientifique, se récolte de septembre à avril et nécessite un temps très ensoleillé.


Les semis s’effectuent entre mars et mai et son développement nécessite un sol très riche. Particulièrement sensible à la moisissure, il est conseillé d’installer un paillis ou un film entre le légume et le sol afin d’éviter un contact prolongé avec un sol humide. Les fruits de la famille cucurbita (citrouilles, courges) tolèrent en effet mieux la sécheresse qu’une forte humidité. Des pluies trop abondantes au printemps font pourrir la plupart des cucurbitacées, ou dans le meilleur des cas, retardent leur croissance. Les citrouilles trop arrosées présentent des problèmes de taille, mais aussi de couleur : en retard, les citrouilles ne s’ornent pas encore de leur belle couleur orange, mais d’une teinte verdâtre beaucoup moins attractive à Halloween. Les citrouilles géantes sont les plus sensibles à l’humidité et les plus petites variétés s’en sortent mieux (Hercule et Gold Standard).


Il s’agit dans tous les cas de fruits se développant durant la saison chaude, avec une température optimale qui se situe autour de 30°C. Son poids moyen est de 5 kg, mais un nouveau record a été atteint aux Etats-Unis fin septembre dernier avec une citrouille du Massachusetts pesant 941 kg. Le record mondial est par contre, à ce jour, de 1054 kg. Deux frères britanniques ont approché de très près ce record avec une citrouille de 1021 kg. Ces citrouilles géantes font partie d’une race spécifique, énorme mais pas très nourrissante : si elles sont comestibles, les citrouilles géantes ont par contre mauvais goût.  




Les régions les mieux exposées


Aux Etats-Unis, les citrouilles sont cultivées sur presque tout le territoire, mais en particulier dans les régions chaudes : Texas et Oklahoma. D’autres grandes cultures de citrouilles sont néanmoins présents dans les états du nord : New York, Pennsylvanie et Delaware.


En France, la citrouille peut se cultiver sur l’ensemble du pays, du sud-est au bassin parisien. Cependant, les conditions ensoleillées du sud-ouest et de la Provence lui sont d’avantage profitables. 


A voir aussi :


Cette semaine : fortes pluies dans le sud et plus doux



Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :