Mais qu’est donc venue faire Victoria Silvstedt à Saint-Jean-Cap-Ferrat avec sa bouteille d’eau?

Elle a déjeuné à l’hôtel Royal Riviera à l’occasion du lancement sur le marché français de l’eau minérale « Are water », dont elle est l’ambassadrice.

Une production artisanale, issue d’une source souterraine et embouteillée dès sa sortie, qui a déjà raflé trois médailles d’or.

Victoria nous a expliqué pourquoi elle avait décidé de lier son image à la marque: « Cette eau est proche de mon cœur. J’ai grandi dans le nord de la Suède, un petit village à côté d’Are, où j’ai fait des compétitions de ski avec l’équipe de ski suédoise junior. Elle représente aussi la Suède, la pureté, la nature. C’est important, car les Suédois sont très sportifs et proches de la nature et ça nous correspond vraiment. En plus elle est très pure, elle contient beaucoup d’oxygène, elle est neutre, sans produit chimique. »

Une occasion donc de se rapprocher de ses origines et de participer à l’économie de son pays, avant de se lancer elle-même à l’assaut du marché français avec sa marque de Prosecco « Victoria La Dolce Vita », déjà vendue en Scandinavie depuis deux ans.

Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :