Le Niçois Fabio Quartararo perd finalement sa victoire au GP du Japon Moto2 sur tapis vert

Il pensait avoir remporté le deuxième succès de sa carrière. Quatre mois après son triomphe initial en Grand Prix à Barcelone, l’enfant terrible de la baie des Anges, au guidon de sa machine italienne (Speed Up), avait en effet réussi à doubler la mise ce dimanche matin au pays du Soleil Levant, en devançant les Italiens Francesco Bagnaia (Kalex) et Lorenzo Baldassari (Kalex).

Pour un podium et une Marseillaise éphémères, hélas. Sa joie fut en effet de courte durée puisque le collège des commissaires techniques prononça ensuite la disqualification du numéro 20, privé d’un triomphe pour 0,02 bars de pression manquant au pneu arrière.

« Je me suis battu quand même avec le leader du championnat et j’ai beaucoup appris aujourd’hui« , a réagi un Quartararo déçu mais pas abattu.

Parti en première ligne (2e sur la grille de départ), le Niçois, qui débutera l’an prochain en MotoGP au sein de la nouvelle équipe Yamaha SIC-Petronas, avait rapidement pris la tête de la course devant Bagnaia, puis brillamment résisté à ce dernier, qui l’a sérieusement menacé dans les deux derniers tours.

Dans la catégorie reine, Johann Zarco, lui aussi 2e sur la grille, n’est pas parvenu à retrouver le chemin du podium. Le pilote cannois de l’équipe varoise Yamaha Tech3 se classe 6e , à 8 secondes de l’intouchable Marc Marquez (Honda), qui a décroché au Japon un succès synonyme de 7e titre suprême (le 5e en MotoGP)!

Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :