Ligue des Champions : enquête judiciaire sur des soupçons de trucage du match PSG-Étoile rouge de Belgrade

Le match de Ligue des Champions largement remporté par le PSG face à l’Étoile rouge de Belgrade (6-1) le 3 octobre dernier au Parc des Princes était-il truqué ?

C’est en tout cas ce que soupçonne la justice qui a ouvert une enquête. Selon L’Equipe (article payant), l’UEFA a alerté les autorités françaises sur un possible trucage du match. D’après le quotidien sportif, un haut dirigeant du club serbe « aurait parié près de cinq millions d’euros sur la défaite de son équipe par cinq buts d’écart. »

Pas de preuve matérielle

« Afin de s’assurer que le match se déroule conformément à ses intérêts, le dirigeant de l’Étoile Rouge aurait mis dans la combine plusieurs joueurs titulaires » précise L’Equipe.

Avertie également avant le match, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) « a surveillé de près les mises placées sur PSG – Étoile Rouge Belgrade ». « Aucune anomalie n’a été détectée sur le marché français des paris, ni dans les pays partenaires du groupe de Copenhague* (22 pays en majorité européens, ndlr) ni via le Global Lottery Monitoring System (GLMS, réseau de loteries) », a-t-elle déclaré à l’AFP. 

Cela signifie que les paris auraient été effectués sur des « marchés exotiques » et peu contrôlés selon une source proche du dossier jointe par l’agence de presse.

Le PSG se dit stupéfait

« C’est avec la plus grande stupeur que le Paris Saint-Germain découvre, ce vendredi, l’article du site internet de l’Equipe évoquant des soupçons de trucage du match de Champions League » a réagi le club parisien.

« Le Club rejette catégoriquement toute implication directe ou indirecte en rapport avec ces soupçons et précise d’ailleurs qu’à aucun moment le Paris Saint-Germain n’a été sollicité par le Parquet national financier en charge de l’enquête » précise le communiqué publié sur le site officiel.

Le Paris Saint-Germain, qui « ne tolérera pas la moindre atteinte à sa réputation ni à celle de ses dirigeants » « se tient à la disposition des enquêteurs » indique le document qui prévient : « le Club se réserve d’engager des poursuites contre quiconque tiendrait des propos diffamatoires à l’encontre du Club et de ses dirigeants.« 

Le club serbe réfute les accusations

Dans un communiqué publié vendredi soir, l’Etoile Rouge Belgrade rejette les « soupçons » de trucage et se dit « scandalisée et dégoûtée ». »L’Etoile Rouge s’attend à ce que la vérité soit établie dans les plus brefs délais et à être blanchie de tout soupçon quant à un lien d’un des membres du club avec ces actes. » 

Ces accusations « sont de nature à apporter un grand préjudice à la renommée et la réputation de notre club », regrette le club serbe qui fait cette année son retour en Ligue des champions, 27 ans après son sacre de 1991.

« Les technologies actuelles, mais aussi d’autres mécanismes ont tellement évolué qu’il s’avère virtuellement impossible qu’un tel cas reste non élucidé », conclut le communiqué.

L’enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier (PNF) et confiée au service central des Courses et jeux de la police judiciaire.

* Le groupe de Copenhague réunit les plateformes nationales de lutte contre la manipulation des compétitions sportives de vingt-deux pays.

Continuer à lire sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :