Fumée toxique en gare de Modane (Savoie) : le trafic a repris

Du bois, des plastiques et des métaux « souillés », mélangés à plusieurs huiles, des solvants et de la colle… Avec l’humidité ambiante de ce mercredi 3 octobre à Modane (Savoie), ces déchets de chantiers ont fini par fermenter, jusqu’à former la fumée toxique qui s’est échappée d’une remorque embarquée sur un train de fret à l’arrêt ce matin. Une fuite qui a bloqué le trafic ferroviaire en gare de Modane, laissant à l’arrêt deux TGV entre Paris et Milan remplis de voyageurs.  

Immédiatement après le signalement de la fuite, une opération mêlant conjointement les sapeurs-pompiers de Chambéry et des spécialistes du risque chimique tentait de déterminer les causes de ce dégagement de fumée. Le périmètre de sécurité mis en place a stoppé tout trafic en gare de Modane ainsi que sur les lignes qui la traversent. Il a fallu débâcher, évacuer, et sécuriser l’engin, situé juste au-dessous de caténaires à haute tension. 

En conséquence, deux TGV, un Paris-Milan et un Milan-Paris sont restés bloqués pendant plusieurs heures. En tout, cinq bus de substitution ont été envoyés à Saint-Jean-de-Maurienne à 13h45, ils emmèneront les 250 voyageurs du Milan-Paris vers leur destination initiale. En complément, des cars de remplacement assurent la liaison de la ligne TER reliant Saint-Jean-de-Maurienne à Modane, et celle reliant Chambéry à Modane. 

La benne portant l’étiquette « produits toxiques », faisait partie d’un convoi de marchandises de 12 wagons, dont 6 portaient des chargements de matières dangereuses, parti d’Orbassano, près de Turin, à destination du terminal d’Aiton-Bourgneuf, en Savoie.

Selon nos informations, le chargement du conteneur concerné a d’ores et déjà été transbordé sur un autre train de marchandises, permettant la reprise du trafic ferroviaire dès 14 heures. 

Continuer à lire sur site d’origine

, , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :