Portrait : Bruno Lacoste

Président de Niort Tech et Directeur marketing et communication à la MAAF, Bruno Lacoste mise sur le collectif. Niortais d’adoption, il croit fermement au dynamisme numérique d’un territoire qu’il ne quitterait pour tout l’or du monde. 

 Bruno Lacoste est le tout nouveau président de Niort Tech, projet qui voit cinq acteurs majeurs de l’assurance (MAIF, MACIF, MAAF, IMA et Groupama Centre Atlantique) ainsi que le Medef des Deux-Sèvres et Niort Agglo s’unir pour l’avenir. La première étape de ce projet est le lancement d’un accélérateur visant à regrouper les jeunes pousses françaises de l’AssurTech. 

Originaire d’Angers, Bruno Lacoste poursuit des études de mathématiques et constate assez rapidement que le marketing est sa passion. Après un passage dans une modeste entreprise à Paris (« Très formateur sur le fonctionnement de petites structures »), il intègre La Redoute où les statistiques, la modélisation et les analyses de données deviennent le quotidien d’un homme qui aime décrypter la consommation des autres. Arrivé avec armes et bagages en 1991 à Niort, il intègre la MAAF en même temps que la cité pour laquelle il éprouve tout de suite un réel attachement : « Venant de Paris, Niort ressemblait à un havre de paix. L’offre culturelle ou de loisirs est à portée de main (et de jambes), tout le contraire de la capitale où chaque déplacement est une épreuve… Je dis souvent à mes amis que l’on vient à Niort pour le boulot et que l’on y reste pour la qualité de vie ! » Et des loisirs, Bruno Lacoste n’en manque pas. Il pratique assidûment la photographie, la randonnée ou la balade à moto. Autant de bulles d’air pour un homme attaché passionnément à un travail qu’il assume à 1 000 %. Un job très prenant, mais aussi très humain où il « recherche l’équilibre plus que la perfection » comme il aime à définir sa philosophie professionnelle. 

Niort Tech en est une belle illustration puisque le projet exige de travailler entre concurrents sur un projet d’avenir commun. « Nous travaillons en bonne intelligence pour une communauté d’intérêts. J’ai tendance à parler de coopétition ». L’assurance mutualiste est une filière d’excellence à la française, dont Niort est le berceau. Elle représente aujourd’hui plus de 16 000 emplois directs et indirects et a fait du territoire Niortais la 4e place financière de France. Néanmoins, le numérique est devenu un outil incontournable pour les enjeux de demain liés au collectif et Bruno Lacoste, comme ses partenaires, l’on bien comprit. « Ici, nous préparons le terrain pour demain avec la création d’un écosystème favorable. Nous avons le lieu, des formations universitaires adéquates et avons reçu lors de l’appel à projet 72 demandes de start-up motivées à l’idée de s’installer ici. Le territoire sera numérique et attractif ou ne sera pas ! » 

En attendant cet avenir si proche, Bruno Lacoste aime à contempler une cité « qui a bien évolué architecturalement, économiquement et socialement » tout en écoutant du jazz, une passion musicale qu’il aime à partager tout en continuant à œuvrer pour le collectif. 

Source : Vivre à Niort

%d blogueurs aiment cette page :