Tempête Florence : Les Carolines sous les eaux

Actualités

par

Les Etats-Unis sont frappés par le premier ouragan majeur de la saison cyclonique 2018 dans l’Atlantique. La Caroline du Nord, du sud, et la Virginie sont les états les plus touchés actuellement avec des inondations catastrophiques.

Florence est le premier ouragan majeur de la saison cyclonique 2018 dans l’Atlantique Nord. Après être passée en tempête tropicale en fin de semaine dernière, Florence est de nouveau devenue un ouragan majeur en repassant en catégorie 4/5. Jeudi soir, il a été rétrogradé en catégorie 1/5 puis en dépression tropicale ce dimanche. 





Le sud-est des Etats-Unis frappé, la Caroline du Nord sous les eaux


Depuis vendredi, Florence frappe de plein fouet la Caroline du Nord. Les pluies sont diluviennes et durables car le cyclone ralentit sa course. Il est déjà tombé 776 mm d’eau dans la ville de Swansboro en Caroline du Nord, constituant un record de pluie pour cet Etat. Et il continue de pleuvoir. Le cumul des précipitations pourrait atteindre 900 à 1000 mm d’ici lundi, équivalent à 2 ans de pluies sur Paris. Des inondations importantes et des submersions marines sont en cours. 


Concernant les vents, une  rafale a été mesurée à 169 km/h à la station de Wilmington, en Caroline du Nord. C’est la rafale la plus puissante mesurée à la station depuis 1958 (ouragan Helene, avec une rafale de 217 km/h). 










Le nord-est des Etats-Unis menacé


Après avoir été bloquée sur la Caroline du Nord entre Charlotte, Wilmington et Jacksonville dimanche à cause d’un anticyclone centré sur le Québec, Florence reprend sa course et incurve sa trajectoire vers le nord-est en début de semaine, touchant le nord-est des Etats-Unis. Si les vents sont plus faibles, les pluies s’annoncent intenses entre le Tennessee, le Kentucky, l’Ohio mais aussi le Maryland et le New-Jersey.


Facteur aggravant, cette tempête en se dirigeant vers le nord, remonte le long des Appalaches. Cette chaine de montagne va renforcer les pluies (effet orographique). Ces pluies vont provoquer des crues importantes sur les cours d’eau descendant ce massif. Et comme les sols sont déjà saturés d’humidité, un risque d’inondation majeur n’est pas exclu dans les prochaines 48 heures sur les Carolines du Nord et du Sud ainsi qu’en Virginie,




Voir aussi : 


Les ouragans : comment sont-ils nommés ?

Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :