Thierry Lhermitte : le Cantal, un refuge « isolé et magnifique »

Cela fait 8 ans que Thierry Lhermitte est propriétaire d’une maison dans le Cantal. Le comédien, qui voue une véritable passion pour le cheval, a découvert ce département au hasard d’une randonnée en Auvergne, il y a une dizaine d’années. A cette époque, l’artiste était en quête d’un refuge : « Je cherchais, dans une sorte de fantasme survivaliste, un endroit avec des prés, de la forêt et de l’eau. Et bien ce n’est pas facile à trouver. On trouve souvent deux des trois éléments ». Thierry Lhermitte finira par trouver cet endroit, du côté de Champs-sur-Tarentaine, sur les terres de l’Artense, au nord du département.

Dès qu’il en a la possibilité, il vient dans sa propriété : « J’adore le Cantal car c’est un département assez isolé et magnifique », confie-t-il. Entre deux randonnées à cheval, l’ancien du Splendid, donne des cours d’équitation éthologique. « L’éthologie scientifique est l’étude du comportement des êtres vivants dans leur milieu naturel et, appliquée à l’équitation, c’est une manière d’éduquer les chevaux et les cavaliers pour une communication harmonieuse », explique-t-il. « On fait de l’éducation avant de faire de l’équitation et éventuellement de la compétition ».

Thierry Lhermitte donne ainsi régulièrement des cours dans le Cantal et le Puy-de-Dôme. Il n’en oublie pas pour autant son métier de comédien. C’est en voisin qu’il se produira ainsi à Clermont-Ferrand le 30 novembre. A l’opéra de Clermont-Ferrand, il se livrera à l’occasion d’un « entretien interactif et musical ». Selon David Becker, concepteur et producteur de ce « 90 minutes avec Thierry Lhermitte », le principe est de « faire partager aux spectateurs pendant plus d’une heure et demie, les expériences et les anecdotes d’un artiste à travers un entretien-conférence ».
 

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand
Thierry Lhermitte est tombé amoureux du Cantal où il a acheté une propriété, il y a quelques années. Avant son spectacle le 30 novembre à l’opéra de Clermont-Ferrand, sur le plateau du 12/13 de France 3 Auvergne, il évoque, notamment, sa passion pour les chevaux. – France 3 Auvergne

 Continuer à lire sur site d’origine

, , , ,
%d blogueurs aiment cette page :