Le grand Feu d’artifice de Saint-Cloud

Rendez-vous demain soir, dans les Hauts-de-Seine, à Saint-Cloud pour une soirée de feu ! Le plus Grand Feu d’artifice d’Europe, à partir de 21 h, tiré dans le bas du parc de Saint-Cloud, juste en face de la grande cascade. Alors, feu d’artifice, c’est un mot qui vient d’où ?  

De loin. Et c’est bien que ce feu d’artifice soit tiré du Parc de Saint-Cloud qui abritait l’ancien château de Philippe d’Orléans, rasé en 1891. Il ne reste que le parc, magnifique, et qui garde tout son faste avec les différentes manifestations qui y sont installées, On se souvient que Saint-Cloud doit son nom au fils du roi Clodomir, Clodoald, qui se fit évêque. On lui attribua des miracles et c’est ainsi qu’il devint saint Cloud, nom que la commune a pris et un saint que les clodoaldiens, les habitants de Saint-Cloud, ont fêté de longue date Eh bien samedi, voici une fête digne du Grand Siècle avec donc un feu d’artifice extraordinaire !

Oui, et justement de quand date ce mot ?

Eh bien curieusement, il faut commencer par le mot artifice qui, au XIIIe siècle, désigne simplement la ce que fait un artisan. Ainsi, on pouvait dire je suis expert en artifice de charpenterie, en artifice de maçonnerie. Robin, on aurait dit, vous êtes expert en artifice de radio, bon d’accord la radio n’existait pas… À la fin du XIVe, c’est déjà le résultat du travail d’un artisan, et donc une machine fabriquée, puis en 1594, voici attesté l’engin pyrotechnique, mot né en 1626, du grec pyro, feu, l’art de jouer avec le feu pour le plaisir des yeux au cours d’une fête. Et voici les premiers feux d’artifice. Marco Polo ayant rapporté de Chine la poudre noire en Europe, utilisée et pour la guerre et pour les fêtes. En 1487, un premier feu d’artifice est offert à l’occasion du couronnement en Angleterre d’Elisabeth d’York. Et en France le premier aura lieu en 1606 à l’occasion du baptême du futur Louis XIII. Il y avait 10 000 personnes rassemblées dit-on ! Eh bien à Saint-Cloud on a doublé la mise, on attend plus de 20 000 personnes.  

Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :