L’Assemblée, victime collatérale du remaniement

Le démission de Nicolas Hulot a entraîné le départ de François de Rugy, qui a lui-même provoqué des rivalités à LRM pour savoir qui accédera au perchoir. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :