Facebook et Twitter la queue basse au Sénat américain

Twitter n’a pas su lutter contre « les abus, le harcèlement, les armées de trolls et la propagande des bots ». « Nous avons été trop lents à agir ». Les responsables des deux entreprises assurent cependant lutter désormais contre les déviances sur les réseaux sociaux. Continuer à lire sur Zdnet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :