Toulouse. Une enquête ouverte au CHU de Toulouse après un bizutage dégradant à l’école d’infirmiers

Depuis 20 ans le bizutage est interdit en France. Cette pratique d’un autre temps, qui consiste à faire passer un parcours rituel aux nouveaux arrivants dans les écoles ou les universités, est considérée comme un délit. Le fait « d’amener une personne à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants ou à consommer de l’alcool de façon excessive et ceci même si elle est consentante au cours d’une manifestation ou d’une réunion liée au… Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :