Bilan de la délinquance 2018 : hausse des cambriolages à Paris alors qu’ils sont en baisse dans le reste de la France

Paris, Île-de-France, France

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a présenté ce jeudi matin à l’Hôtel Beauvau, le bilan de l’évolution de la délinquance pour le début de l’année 2018. S’ils ne sont pas définitifs, puisque l’année n’est pas terminée, les chiffres sont plutôt encourageants au niveau national même si Paris se démarque avec des résultats nettement moins bons. 

Les vols à main armée diminuent de -17,7%

Premier bon point pour les sept premiers mois de cette année 2018 : les atteintes aux biens ont baissé de -3,9%.  « C’est la baisse la plus importante jamais réalisée depuis 10 ans« , indique le ministre. Les vols avec violence baissent de -8,8%, les vols à main armée de -17,7% et la délinquance liée à l’automobile de -4,8%. 

Les cambriolages qui avaient augmenté en 2016, s’étaient stabilisés en 2017, sont en nette baisse pour ce début d’année (-6,2%) en France.

Atteintes aux biens - Aucun(e)
Atteintes aux biensMinistère de l’Intérieur

Cambriolages en hausse à Paris

Ce qui est vrai au niveau national ne l’est pas pour Paris. La capitale se démarque en affichant une hausse des cambriolages importante (+6,3%). Une situation qui intrigue le ministre. Il a indiqué avoir demandé au préfet de police de Paris « d’examiner pourquoi nous connaissons une telle situation, à rebours de la tendance nationale« .  

Les violences contre les personnes

Ce que l’on appelle les « atteintes à l’intégrité physique des personnes » ont augmenté de +5,7% en France. Si les violences dites « crapuleuses« , autrement dit celles commises à l’occasion des vols, sont en baisse de -8,8% (25 actes de violences de moins chaque jour) les violences physiques se multiplient en particulier les coups et blessures volontaires (+7,5%). 

Ce sont les violences au sein de la famille qui grimpent en flèche et les victimes sont principalement des femmes. 

Les violences crapuleuses - Aucun(e)
Les violences crapuleusesMinistère de l’Intérieur

Les violences sexuelles sont aussi en forte hausse (+23,1%) depuis le début de l’année 2018. La police et les gendarmes ont enregistré 3.357 faits de harcèlement sexuel de plus qu’en 2017. 

A noter aussi l’augmentation des attaques avec une arme blanche. Elles ont principalement lieu dans les familles ou entre des personnes qui se connaissent, à la suite d’une dispute, souvent sur fond d’alcoolisation, indique le rapport.

Le bilan montre aussi que le trafic de drogue entraîne des règlements de compte de plus en plus nombreux dans un certain nombre de quartiers. Le ministre de l’Intérieur indique que le nombre de personnes arrêtées pour trafic de drogue est en augmentation de +5,7% et que les arrestations pour usage de drogue progressent aussi (+1,5%) au niveau national.

Des renforts pour lutter contre la délinquance 

Gérard Collomb a terminé sa présentation en rappelant que des « quartiers de reconquête républicaine » allaient être mis en place. En 2018, quinze quartiers sont concernés en France (à Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Pau, et Nouméa). En Ile-de-France c’est Corbeil-Essonnes qui a été retenue. Ce sont 300 fonctionnaires supplémentaires qui seront affectés à ces quartiers. Les premiers arriveront d’ici la fin du mois de septembre 2018.  

Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :