Procès Monsanto: pour Hulot «c’est le début d’une guerre» contre les pesticides

Alors qu’un tribunal californien a condamné vendredi Monsanto à verser 290 millions de dollars pour avoir »considérablement » contribué au cancer du jardinier Dewayne Johnson qui avait utilisé le désherbant à base de glyphosate de la firme, le ministre de la Transition écologique a qualifié samedi cette affaire de «cas d’école du principe de précaution» et interpellé les sénateurs à propos d’une disposition sur les pesticides dans la loi agriculture et alimentation.Continuer à lire sur Libération

%d blogueurs aiment cette page :