La deuxième chance d’Edith Cresson

De la lumière à l’ombre 1/6. Elle a subi les violentes amabilités de ces messieurs du monde politique. « La Pompadour » et son franc-parler ont marqué la fin du règne de Mitterrand. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :