Après une condamnation historique, le glyphosate toujours défendu par Bayer

Si les associations françaises saluent la condamnation du géant de l’agrochimie américain, le propriétaire de Monsanto a réaffirmé que le glyphosate était « sûr et non cancérogène ». Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :