A Aurillac, la tristesse l’emporte alors que le club rend hommage à Louis Fajfrowski

Vendredi 10 aout, alors que le Stade Aurillacois affrontait Rodez en match de préparation sur la pelouse du stade Jean Alric d’Aurillac dans le Cantal, le jeune ailier Louis Fajfrowski s’est écroulé suite à un plaquage. Les soigneurs ont du intervenir, mais c’est en marchant sans être aidé qu’il a rejoint les vestiaires. Sa situation s’est alors dégradée, il a fait plusieurs malaises en présence du médecin et l’équipe du Samu appelée en renfort n’est pas parvenue à le réanimer. Il est mort peu après 20 heures. Il avait 21 ans.

En ce samedi matin, les premiers signes d’hommage sont apparus sur les grilles du stade, un mot, des fleurs et le passage de plusieurs joueurs dont Shaun Adendorff venu en famille « c’est important de lui rendre hommage même si je ne le connais pas beaucoup car je suis un nouveau joueur. Il a fait tellement en si peu de temps, il est parti en faisant quelque chose qu’il aimait vraiment« .

Pour le président du stade Aurillacois Christian Millette, absent lors de ce match tragique l’ensemble du club est effondré, « ses copains, ses amis, c’était un garçon adorable, gentil, exceptionnel, intelligent, bon joueur. C’est vraiment quelque chose auquel nous ne sommes pas préparés, ni les uns ni les autres et aujourd’hui notre pensée c’est une grande tristesse, et plus que ça on est très, très, très tristes« .

Originaire de Montpellier, Louis Fajfrowski a rejoint le Stade aurillacois en 2015. Il a joué une vingtaine de match en pro D2 et s’était aussi fait remarqué en Equipe de France chez les jeunes. Une enquête a été ouverte par le Parquet d’Aurillac, il n’y a pas de lien établi entre le plaquage et le décès ; une autopsie sera pratiquée lundi à Clermont-Ferrand. Provale, l’union des joueurs sportifs a ouvert une cellule de soutien psychologique pour les joueurs et le personnel du Stade Aurillacois.
 

Premiers hommages après le décès de Louis Fajfrowski
Une journée difficile pour les joueurs et dirigeants du Stade Aurillacois après le décès du jeune ailier Louis Fajfrowski. Intervenants : Shaun Adendorff, joueur; Christian Millette, Président du Stade Aurillacois. – Reportage : V. Cooke, B. Galmiche. Montage : A. Després.

 
 Continuer à lire sur site d’origine

, , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :