Présidentielle au Mali : 18 candidats exigent la démission du ministre chargé du scrutin

Le collectif dénonce un « hold-up électoral » par le camp du chef de l’Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, arrivé en tête du premier tour. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :