En Italie, un football dont les comptes ne tournent pas rond

Si la Serie A paraît redevenir attractive avec l’arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus, l’état du football professionnel italien n’est pas brillant. Dans les divisions inférieures, plusieurs clubs ont déposé le bilan cet été ou risquent de le faire. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :