PHOTOS – Les animaux du zoo d’Amiens souffrent aussi de la chaleur

Amiens, France

32 degrés à l’ombre en moyenne l’après midi au zoo d’Amiens en ce début août. Pour faire face, les soigneurs ont pris les devants, au cours de l’année, en plantant des arbres dans les enclos ou en tondant les alpagas, qui auraient bien souffert sous leur fourrure. 

Quand les températures montent vraiment trop haut, le jet d’eau est de sortie pour certaines espèces. Quand les cochons laineux de Hongrie n’arrivent plus à se rafraîchir dans leur flaque de boue, ils prennent littéralement une douche d’eau froide sous le jet. 

Mieux que la flaque de boue, le jet d'eau fraîche - Radio France
Mieux que la flaque de boue, le jet d’eau fraîche © Radio FranceCamille Labrousse

Les soigneurs ont aussi installé des brumisateurs dans l’enclos des petits primates que sont les ouistitis ou les tamarins. Ils boivent beaucoup plus que d’habitude, dans leur gamelle, mais aspirent aussi toute l’eau déposée sur les feuilles grâce aux brumisateurs, comme ils le feraient dans leur milieu naturel. 

Ce tamarin lion se rafraîchit grâce à un brumisateur au fond de son enclos - Radio France
Ce tamarin lion se rafraîchit grâce à un brumisateur au fond de son enclos © Radio FranceCamille Labrousse

Quant à ce suricate, visiblement, les fortes chaleurs ne le font pas trop souffrir. 

Mais les mieux loties sont très certainement les quatre otaries. Elles passent leur temps tout au fond de leur bassin, là où les températures sont les plus fraîches. Pour le repas, elles ont même droit à d’énormes glaçons de 10 kilos avec un poisson entier à l’intérieur. 

La suite sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :