Canicule : la circulation différenciée mise en place lundi à Paris

Conséquence de la canicule, l’Île-de-France est touchée par un pic de pollution à l’ozone. La qualité de l’air devrait être particulièrement mauvaise lundi, avec des niveaux d’ozone compris entre 190 et 220 microgrammes/m3 en moyenne horaire selon Airparif. Il s’agira du 12e jour de dépassement du seuil d’information depuis début juillet pour la région parisienne.

A la mi-journée dimanche, la mairie de Paris a indiqué dans un communiqué que le préfet de police avait donc « décidé de mettre en place la circulation différenciée sur le territoire métropolitain couvrant tout le périmètre compris à l’intérieur de l’A86 » (autoroute circulaire en proche banlieue). 

Les véhicules les plus polluants Crit’Air 5 et Crit’Air 4 n’ont pas le droit de rouler. En cas d’infraction le contrevenant, s’expose à une amende comprise entre 68 et 135 euros. Depuis samedi, la vitesse maximale a été abaissée de 20 km/h sur les autoroutes et nationales franciliennes.

L’ozone est un polluant dit « secondaire » né, sous l’effet du soleil, de réactions chimiques entre d’autres polluants de l’air, comme les oxydes d’azote principalement émis par le trafic routier, et les composés organiques volatiles issus notamment de l’industrie. Ce gaz, à des concentrations élevées, peut provoquer des irritations des yeux, du nez, de la gorge, des essoufflements, en particulier chez les personnes sensibles.

Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :