Andorre : tout pour la défense du catalan, seule langue officielle du pays 

À l’école andorrane, un établissement scolaire qui accueille des élèves de la maternelle à la troisième, une seule langue prédomine : le catalan. Elle est la langue officielle de l’Andorre, où tous les habitants défendent l’histoire et les singularités du pays. 

« Le catalan reste la base de notre fonctionnement. Dans notre école, on le pratique dans toutes les matières enseignées, de la maternelle à la troisième », explique Maria Luisa Portela, professeur de langue catalane. « Ce que j’aime en Andorre, c’est quand mes copines me parlent en catalan, et moi, je fais pareil. Même si on me parle en espagnol, je réponds en catalan. C’est très important parce que c’est notre langue officielle. Elle devrait être obligatoire et tout le monde devrait parler catalan », estime une élève. 
 

La langue du pouvoir 

C’est l’article 2 de la Constitution andorrane qui fixe les règles linguistiques du pays. Un principe de base : le catalan est la langue du pouvoir. L’occasion donc de la faire entendre au plan international. « Notre premier président, qui s’est exprimé à l’ONU, l’a fait en catalan. Ce fut un moment très symbolique. C’est la première fois que l’on entendait le catalan dans une instance aussi emblématique que l’ONU. Pour nous, c’était une évidence, nous avons le devoir et l’obligation de défendre notre langue, et nous le faisons », indique Antoni Marti Petit, chef du gouvernement d’Andorre. 

Andorre est le seul pays d’Europe où les ressortissants d’origine sont minoritaires. Coincé entre l’Espagne et la France, le 18e plus petit pays du monde est envahi par des milliers de touristes attirés par les boutiques hors-taxes. 

Andorre : tout pour la défense du catalan, seule langue officielle du pays 
Intervenants – Maria Luisa Portela, Professeur de langue catalane ; Ona Bartolome, Elève de 3ème ; Antoni Marti Petit, Chef du Gouvernement d’Andorre ; Montserrat Planelles Agramun, Ministre de la culture d’Andorre ; Judith Pedros, Journaliste TV Andorre ; Juan Ramon Marina, Directeur du centre d’apprentissage du catalan en Andorre.
Equipe – François Tortos ; Guillaume Leonetti ; Vanessa Culioli.

C’est d’ailleurs une des raisons de la politique particulièrement offensive de défense de la langue. « Au mois de novembre, nous ouvrons nos stations de ski. Il arrive alors un important contingent de travailleurs étrangers. On leur propose des cours de formation professionnelle pour leurs travaux sur les pistes de ski. Mais ils prennent également des cours de catalan basiques. Cela facilite leurs contacts avec toute la population », explique Montserrat Planelles Agramun, ministre de la Culture d’Andorre. 
 

Centres de formation ouverts à tous

Dans les bureaux de la télévision nationale d’Andorre la défense de la langue catalane est toute aussi importante. « Nous faisons un effort très important pour ne diffuser majoritairement que du catalan. On ne double pas les personnes qui s’expriment en espagnol ou en français, tous nos journaux sont en catalan. On fait ainsi découvrir notre culture aux gens qui nous regardent », soutient Judith Pedros, journaliste à TV Andorre. 

Mais l’apprentissage du catalan, même pour les personnes de passage, ne va pas sans poser de problèmes d’organisation. La solution passe notamment par la mise en place de centres de formation ouverts à tous les publics. 

« Il est évident que si le catalan n’était pas la langue du pouvoir en Andorre, son impact serait nettement moins important. C’est notre grande force en Andorre par rapport à tous les autres territoires où l’on parle aussi le catalan. Notre gouvernement, le Conseil général, les établissements financiers, les directeurs de banque, tous les grands groupes commerciaux et industriels utilisent le catalan. C’est notre atout principal », estime Juan Ramon Marina, directeur du centre d’apprentissage du catalan en Andorre. 

Andorre, petit territoire des Pyrénées, revendiquent haut et fort son indépendance. Son meilleur atout : sa langue, le catalan.  

La suite sur le site d’origine

, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :