Relaxe pour Martine Landry, la bénévole d’Amnesty poursuivie pour « délit de solidarité »

La présidente du tribunal a évoqué « une action fraternelle dans un but humanitaire ». L’intéressée s’est dite « émue et soulagée ». Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :