Un crâne du « mastodonte des Pyrénées » au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse

C’est un agriculteur de Haute-Garonne qui a fait cette découverte en 2014. Jusqu’alors, l’espèce n’était connue que par quatre dents isolées. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :