Peur sur le CAC, le « Batman de la finance » arrive en ville

Le fonds activiste américain Elliott a des visées sur la France. Ses méthodes agressives sont craintes par les dirigeants. La dernière offensive, contre l’allemand Thyssenkrupp, a abouti au départ du directeur général. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :