Coupe du monde 2018 : promis, le groupe vit bien

Depuis le début, les joueurs de l’équipe de France, malgré l’écart générationnel, cohabitent de façon idyllique. Continuer à lire sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :