Les Diables rouges, grands fédérateurs d’un pays fort de sa diversité

Pour la seconde fois de son histoire, l’équipe nationale belge accède à la demi-finale de la coupe du monde de football. Un résident français de Bruxelles raconte pourquoi il sera supporteur de son pays d’adoption ce soir.Continuer à lire sur Libération

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :