Plages du monde : l’or rose de Budelli

Une plage caraïbéenne au nord de la Sardaigne (Italie). À Budelli, l’eau est turquoise et le sable est blanc. Ce mélange de couleurs donne une nappe rose à cette plage paradisiaque, interdite au public. Pour accéder à la plage, il faut compter d’abord une vingtaine de minutes en bateau. « C’est une plage très profonde avec un sable très fin. On voit la bande rose d’ici. Je vis dans un paradis », se réjouit Yuri Donno, directeur du parc de la Maddalena, qui vient surveiller chaque jour la plage.

« Les micro-organismes rendent le sable rose. Ils vivent attachés à une plante que l’on trouve sur l’île et dans tout le bassin méditerranéen », explique Yuri Donno. Cette plage a été rendue célèbre suite au tournage du premier film en couleur du cinéaste italien Antonioni, Le désert rouge. Un succès populaire, qui a attiré de nombreux touristes. Peu scrupuleux, les visiteurs embarquaient des échantillons de sable rose dans leurs bagages. Pour protéger la plage, les autorités italiennes ont été contraintes de l’interdire au public, une mesure unique dans le pays. Depuis 20 ans, la plage de Budelli est donc interdite au public. 

Le JT

Les autres sujets du JT

Continuer à lire sur site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :