L’ex ouragan Beryl se dissipe après la Dominique

Le premier ouragan de la saison en Atlantique

Il s’agissait du 2ème phénomène cyclonique de la saison, et du premier ouragan en Atlantique Nord pour 2018. Sa formation, entre les côtes africaines (Cap Vert) et les Antilles était un peu précoce mais les prévisions sont restées optimistes : les températures de l’eau de mer intertropicale sont légèrement moins chaudes qu’à l’accoutumée, et les vents en haute altitude n’étaient pas favorables à un développement de Beryl. Ainsi, il a été rétrogradé en tempête tropicale dès dimanche soir, et s’est désormais dissipé en mer des Caraïbes après être passé sur l’île de la Dominique : à priori, aucun dégât ne semble répertorié.


(Image satellite via CIMSS Tropical Cyclone)


Rappel de l’historique de Beryl


Une zone de basse pression était sous surveillance cette semaine dans l’océan Atlantique Nord, plus précisément entre l’Afrique et l’arc antillais. Comme souvent dans ces eaux, le système a pris une trajectoire ouest, se dirigeant vers la mer des Caraïbes. Cette dépression tropicale a atteint le stade d’ouragan de catégorie 1/5 samedi, avant d’être rétrogradée en tempête tropicale ce dimanche.




Reporters - Paris 75000

Crédit : La Chaîne Météo




Malgré des eaux chaudes qui permettent d’alimenter les cyclones en énergie, les vents d’ouest et l’air sec, Beryl a donc perdu en puissance ces dernières heures.


Cette tempête tropicale n’est pas comparable aux ouragans qui avaient dévasté ces îles l’année dernière à la fin de l’été. Beryl a une taille beaucoup plus réduite, sa vitesse de déplacement est plus rapide et les intempéries seront moins intenses. 


Ce lundi matin, Beryl quitte l’arc antillais et se dirige vers Haïti en continuant à perdre de sa puissance.  


Voir aussi :




Continuer à lire sur site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :